AD. Édouard Daladier, né le 18 juin 1884 à Carpentras et mort le 10 octobre 1970 à Paris, est un homme d'État français, figure du Parti radical et de la IIIe République pendant l'entre-deux-guerres. modifier. En effet, dès le 10 mai, le roi et le gouvernement belge ont refusé l'ultimatum allemand, qui souhaitait faire traverser la Belgique par la Wehrmacht afin d'attaquer la France. Daladier obtient, néanmoins, de rencontrer Léopold III, le 12 au Casteau, sur la frontière franco-belge. Il faut donc comprendre l'expression avec son sous-entendu : président du Conseil « des ministres ». Louis Estrangin, 104 ans, ancien directeur et président du journal Ouest-France, est décédé lundi soir, a annoncé aujourd'hui le quotidien sur son site internet. Par ailleurs, en constatant l'existence du pacte germano-soviétique et l'invasion soviétique de la Pologne conjointement avec les Nazis, il prend des mesures à l'encontre du Parti communiste français (PCF), jugé susceptible de trahir : d’une part, le PCF est mis hors la loi avec interdiction de parution de L'Humanité, et d’autre part, les élus communistes sont déchus de leurs mandats. Dès 1939, les camps d'internement français détiennent aussi des réfugiés de la Guerre civile espagnole[6],[7],[8]. Il échoue aux élections d'octobre 1945 pour la première Assemblée nationale constituante mais est élu à la seconde Constituante en juin 1946. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La cohabitation y est difficile en raison des différends politiques entre ces diverses personnalités. Emprisonné en France puis en Allemagne pendant l'Occupation, il redevient député après la guerre, siégeant jusqu'en 1958. de la présente session du Conseil. Quelques mois après la conférence de Munich (septembre 1938), qui a semblé constituer un dernier espoir de sauver la paix, la guerre apparaît de plus en plus inéluctable en Europe. Certaines constitutions (ou les usages en vigueur) donnent le titre de président du conseil des ministres (ou président du conseil) au chef du gouvernement.. Souvent l'expression Premier ministre (ou le mot Premier, emprunté au français par plusieurs langues) est … Nom donné en France sous la Quatrième République au premier ministre. Fils d'un boulanger de Carpentras, Édouard Daladier suit les cours de khâgne d'Édouard Herriot au lycée Ampère de Lyon. La dernière modification de cette page a été faite le 10 décembre 2020 à 12:04. Sur les 121 membres de l'organe législatif, 118 étaient présents. En mai 1939, le septennat du président Lebrun arrive à son terme. Un an après, sous Léon Blum, ce fut Jules Moch ; puis Yves Chataigneau, plus connu comme gouverneur général de l’Algérie. Début Fin IIIe République (4 septembre 1870 - 10 juillet 1940) Adolphe Thiers président du 31 août 1871 au 24 mai 1873 Jules Dufaure du 19 fév. En France, le président du Conseil, parfois désigné président du Conseil des ministres, était le chef du gouvernement sous plusieurs régimes politiques. Le Président du Conseil d'administration de la SAAT a consulté régulièrement les Présidents du Comité exécutif et du Conseil des commissaires de la Banque Triodos. Le procès, tournant à la confusion, est interrompu « pour supplément d'information ». Voulant réserver l'emploi aux travailleurs français, il promulgue le décret-loi du 2 mai 1938 sur la police des étrangers[5], qui est complété par celui du 12 novembre 1938. Philippe Pétain refuse également de se présenter[2]. Une fois élu, il préside le Conseil et le Bureau. Mais une situation extérieure de la plus grande gravité se présente : la guerre semble possible. Insurrection à Washington: le président du Conseil européen, Charles Michel, invité dans Jeudi en Prime Tentative de poursuivre le combat et prison, « Deux cents familles sont maîtresses de l'économie française et, en fait, de la politique française », « loi de paresse et de trahison nationale », « Je m'attendais à recevoir des tomates et j'ai reçu des fleurs », « Ils croient que je leur amène la paix. Le gouvernement, désormais dirigé par le maréchal Pétain, s'installe à Vichy. Il est lui-même nommé président du Conseil en 1933, puis en 1934, mais cette denière année, il doit démissionner à la suite de l'émeute pré-insurrectionnelle du 6 février 1934. il a un pouvoir de contrôle sur les institutions. De voorzitter van het Bestuur van het Administratiekantoor heeft regelmatig overleg gepleegd met de voorzitter van de Directie en de voorzitter van de Raad van Commissarissen. Par ailleurs, les informations de l’état-major français déplorant la faiblesse de son aviation, le désir de ne pas engager le pays sur la voie d'une nouvelle guerre contre l'Allemagne et le fort courant pacifiste français le poussent à ratifier ces accords issus d'une rencontre qu'il qualifiera de « traquenard ». Avant son élection, il siège au Conseil communal en tant que simple conseiller communal. Accompagnements pédagogiques. Interné sans jugement, il comparaît au procès de Riom avec Léon Blum et d'autres hommes politiques et officiers d'état-major, accusés d'être responsables de la défaite. En juin 1958, il vote contre l'investiture du général de Gaulle et l'attribution des pleins pouvoirs au gouvernement. Au final, ce fonds représente 0,48 ml. Député de Vaucluse, il est de nombreuses fois ministre, dont ministre de la Guerre en 1933-1934 puis entre juin 1936 et mai 1940, et trois fois président du Conseil : en 1933, brièvement début 1934 puis entre avril 1938 et mars 1940. Liste des Présidents du Conseil en France (avec le titre de vice-président jusqu'en 1876) Président Gouv. Il devient ministre de la Défense nationale dans le gouvernement du Front populaire de 1936 à 1937. Pour le président du Conseil européen, Charles MIchel, «le succès en matière de vaccins est le résultat de la mobilisation et de la solidarité internationale». En dix ans, l’ancien Président du Conseil d’Administration de la Bourse des valeurs mobilières de Tunis (BVMT) a été l’un des rares à ne pas céder aux chants des sirènes politiques au … - En mai 1940, Paul Reynaud est président du Conseil, et nomme Pétain vice-président du Conseil. Engagé volontaire à 19 ans, il combat dans l’armée française et reçoit la Croix de guerre 1939-1945.Après la guerre, il poursuit des études brillantes: Polytechnique puis la toute nouvelle École nationale d’administration, l’ENA. 10. Dans ces conditions, l'autorité des ministres français ne peut se maintenir que s'ils se soustraient à l'avancée allemande. Il est également maire de Carpentras (1912-1919) puis d'Avignon (1953-1958). Section française de l'internationale ouvrière, https://rosalis.bibliotheque.toulouse.fr/cgi-bin/hub?a=d&d=PMIDSOC19390405-B315556101-MIDSOC-1939-04-05.1.1&e=fr-20--1--txt-------TE--0----, https://www.retronews.fr/journal/l-intransigeant/6-avril-1939/44/944133/1, Élections présidentielles sous la Troisième République, Scrutins en France sous la Troisième République, ← Élections en France sous le Second Empire, Élections en France sous la Quatrième République →, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Élection_présidentielle_française_de_1939&oldid=176136096, Élection présidentielle en France sous la Troisième République, Portail:Politique française/Articles liés, Portail:Époque contemporaine/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Élection présidentielle française de 1939, Cet article est partiellement ou en totalité issu de l'article intitulé «. En septembre 1938, Dala… Arrivé en troisième position au premier tour des élections législatives de novembre 1958, il ne maintient pas sa candidature pour le second tour. Il est président du Parti radical de 1927 à 1930, puis de 1936 à 1938. Tests obligatoires en Corse : le président du Conseil exécutif, Gilles Simeoni, appelle à "l'esprit de responsabilité de tous ceux qui vont voyager" En août 1939, Daladier rappelle le général Weygand au service actif. Surtout, Albert Lebrun considère l'obstacle juridique levé par le fait que les présidents des deux assemblées, Édouard Herriot et Jules Jeanneney, viennent officiellement lui demander de se représenter. Février 1943 3 – La lutte politique Charles de Gaulle, président du Conseil 1er au 5 février 6 février Solidarité républicaine… malgré tout Hôtel des Cèdres, Chréa (à 50 kilomètres d’Alger, sur les hauteurs), 16h00 – C’est dans cet établissement charmant et discret, dont les clients ont été informés qu’il fermait C’est à son instigation que fut créé, en 1939, le doctorat d’Etat en pharmacie. La tournée effectuée en janvier 1939 par le président du Conseil Edouard Daladier s'inscrit toutefois dans un contexte particulier. Sous le ministère Flandin, pendant une année, ce fut Léon Noël, qui devait être ensuite ambassadeur à Varsovie en 1939, puis qui devint président du Conseil constitutionnel après la guerre ; ensuite, sous le ministère Laval, Georges Dayras. président du Conseil de Paris en 1965 : il constituait les cartons 25 à 29 du versement 1221/65/1. Albert François Lebrun est né le 29 aout 1871 à Mercy-le-Haut (Meurthe-et-Moselle). Trois semaines plus tard, le rembarquement britannique de Dunkerque laisse les Belges à découvert au sud. Invité du matin - Mohamed Moussaoui: «Il faut développer un … Le Président du Conseil français Édouard Daladier et son ministre des affaires étrangères Georges Bonnet demandent au président de la République Albert Lebrun de déclarer à son tour la guerre au nom des engagements internationaux de la France (et sans consulter le Parlement). président du conseil en 1940; Covid-19 : l’achat de vin en ligne en forte augmentation; Les tanins dans le vin : d’où viennent-ils et que sont-ils ? Coopération : le président du conseil du parlement libyen en … Les résidences présidentielles officielles. Le diktat de Rethondes et l'armistice franco-italien de juin 1940, Paris, Flammarion, 1945; L'agression allemande contre la Pologne. C'est chose faite à 17h. C’est lui qui fit appel au Maréchal Pétain pour former un ministère et signer l’armistice avec l’Allemagne. Le président dirige les délibérations du conseil, fixe l'ordre du jour des séances en tenant compte du programme de la session, préside le bureau et représente le conseil à l'extérieur. Daladier et le généralissime Gamelin sont les adversaires de Reynaud, qui a en tête de remplacer Gamelin. Notes du Président du Conseil de sécurité en 1999; S/1999/1291: 30 décembre 1999: Méthode de travail et procédure du Conseil de sécurité: S/1999/1160: 11 novembre 1999: Mise en … Triste nouvelle pour le monde politique : l'ancien président de la République, Valéry Giscard d'Estaing, est mort. Ils sont libérés par les Américains deux ans plus tard, le 5 mai 1945. Né le 2 février 1926, à Coblence en Allemagne, Valéry Giscard d’Estaing a 18 ans, lorsqu’il participe à la libération de Paris en 1944. Article détaillé : Président du conseil (France). Il soutient le gouvernement de Pierre Mendès France et sa tentative de rénovation du Parti radical. De famille bourgeoise, engagée politiquement, il a été décoré de la Croix de guerre 1939-1945 après huit mois dans l'armée. Il est reçu premier à l'agrégation d'histoire-géographie. Le 13 septembre, il remanie son cabinet et forme son cinquième cabinet. Daladier qualifie la loi sur les 40 heures de « loi de paresse et de trahison nationale »[9]. Il est nommé professeur d'histoire au lycée de garçons de Nîmes en 1909, puis professeur adjoint d'histoire et géographie au Lycée Saint-Charles (annexe du lycée impérial, futur lycée Thiers), à Marseille[1]. Interné le 4 avril 1943 dans la région de Weimar, à proximité du camp de Buchenwald, il est transféré le 2 mai 1943 au château d'Itter, dans le Tyrol[18]. Albert Lebrun, né le 29 août 1871 à Mercy-le-Haut (alors en Moselle) et mort le 6 mars 1950 à Paris (16e), est un homme d'État français, président de la République française du 10 mai 1932 au 11 juillet 1940. En réaction, des grèves ouvrières interviennent dans le Nord, à Marseille, à Lyon et en Lorraine. Tous les documents sont en format PDF Notes du Président du Conseil de sécurité en 1993 S/26812 29 novembre 1993 Amélioration de la documentation du Conseil … Pour beaucoup, Maurice de Courten, troisième président du Grand Conseil élu en 1843, incarnait certaines valeurs qui ne s’harmonisent plus avec l’esprit de l’époque. Dès lors, il porte le titre de Président du Gouvernement. - Le 17 juin 1940, Reynaud démissionne, et Pétain devient alors à son tour Président du Conseil. Daladier, Édouard (1884-1970), homme politique français, président du Conseil de 1939 à 1940. Albert François Lebrun est né le 29 aout 1871 à Mercy-le-Haut (Meurthe-et-Moselle). Albert Lebrun. La dernière modification de cette page a été faite le 1 novembre 2020 à 17:14. Lors du congrès radical de Nantes en 1934, il lance le thème des « Deux cents familles », repris par l'extrême droite et par les communistes (« Deux cents familles sont maîtresses de l'économie française et, en fait, de la politique française »). Bizerte, Tunis, Alger... : à chaque étape de son voyage en Afrique du Nord effectué en janvier 1939, le président du Conseil Edouard Daladier reçoit un accueil enthousiaste de la part d'une population nombreuse venue l'acclamer. Le fait que la Chambre des députés, issue des élections législatives de 1936, soit majoritairement à gauche, ne suffit pas à empêcher l'Assemblée nationale (réunion de la Chambre des députés et du Sénat) d'exprimer une sensibilité plus modérée (centriste) en réélisant Albert Lebrun (Alliance démocratique), qui a su tenir des positions équilibrées lors du gouvernement du Front populaire et assurer la présidence pendant des années agitées. Le 3 septembre 1939, suite à l'agression de la Pologne, la Grande-Bretagne puis la France déclarent la guerre à l'Allemagne.Les hommes répondent sans joie mais avec détermination à l'ordre de mobilisation. 1965, 4 mars : Président du Conseil constitutionnel, nommé par le Président de la République, Charles de Gaulle; Décorations et distinctions. Le président du Conseil communal est le «premier» citoyen de la commune. il représente la Pologne dans le monde et dans le pays. Une élection présidentielle se tient en France le 5 avril 1939 afin d'élire le président de la République. À ce moment-là, le roi, qui avait quitté la capitale depuis le 10 mai pour rejoindre l'état-major belge au quartier général de Breendonck, au nord de Bruxelles, a déjà accepté de se soumettre aux ordres de l'état-major français. Au demeurant, l'encombrement des routes et des voies ferrées envahies par les réfugiés, qui côtoient les régiments français montant vers le nord, rend dangereux le voyage de Daladier en direction de la Belgique, voire impossible. Albert Lebrun. Cette situation contredit certaines affirmations selon lesquelles Daladier serait accouru à Bruxelles pour tenter de convaincre les Belges de résister[16]. Le 1er décembre, 36 000 ouvriers sont licenciés dans l'aéronautique et les arsenaux, 8 000 dans la chimie et l'automobile. D'ailleurs, le général Champon, officier de liaison de Gamelin, est présent au côté de l'état major belge dès le 10 mai. A l'ouverture de cette première plénière du Conseil National de Transition, samedi 05 décembre, une seule candidature a été enrégistrée pour le poste du Président du CNT. Cet article dresse la liste des chefs du gouvernement français depuis 1598.. La France a connu 172 chefs de gouvernement de Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, président du Conseil des ministres en 1815, sous la Restauration, à Jean Castex, actuel Premier ministre (2020). Ardent partisan de l’institution d’un Ordre des pharmaciens, il fut le premier président du Conseil national de … Bizerte, Tunis, Alger... : à chaque étape de son voyage en Afrique du Nord effectué en janvier 1939, le président du Conseil Edouard Daladier reçoit un accueil enthousiaste de la part d'une population nombreuse venue l'acclamer. Le président dirige les délibérations du conseil, fixe l'ordre du jour des séances en tenant compte du programme de la session, préside le bureau et représente le conseil à l'extérieur. Haï à droite, haï à gauche. De 1833 à 1873, puis de 1874 à 1939, le président du Conseil des ministres (presidente del Consejo de ministros) est le chef des gouvernements de la monarchie constitutionnelle et de la seconde République. S'ils savaient »[n 1]. De 1833 à 1873, puis de 1874 à 1939, le président du Conseil des ministres (presidente del Consejo de ministros) est le chef des gouvernements de la monarchie constitutionnelle et de la seconde République. Tous les renseignements dont l'état-major belge et le roi pouvaient disposer sur les plans d'attaque allemands étaient communiqués à Paris. Le président sortant, Albert Lebrun (Alliance démocratique), est élu pour un second mandat. M. Alexander Zawadzki exerçait, en tant que président du Conseil d'État polonais, la magistrature suprême dans son pays. Notice. Il est nommé professeur d'histoire au lycée de garçons de Nîmes en 1909, puis au lycée Thiers de Marseille (annexe Saint-Charles)1. Mise en ligne d'archives numérisées. France. Sortant. Il accepte donc de briguer un second mandat, sachant que la guerre est inéluctable[3]. Transcription. Il préside le Rassemblement des gauches républicaines en 1957. Sa seconde épouse est morte en 1987 à 83 ans. Après la signature des accords, à son retour en France, Daladier imagine qu'il sera hué pour avoir cédé à Hitler, les accords de Munich octroyant aux Nazis une partie de la Tchécoslovaquie sans contreparties significatives, hormis des promesses de paix. Daladier est détenu au château de Chazeron et au fort du Portalet. Albert Lebrun fut président de 1932 à 1939, puis réélu pour un second mandat, jusqu'en 1946. il est le chef de l'Armée. Il est à nouveau président du Conseil le 10 avril 1938. Il reçoit notamment le soutien de la Fédération républicaine et de l'Union socialiste républicaine[2]. La Confédération générale du travail (CGT) décide alors d’une grève générale pour le 30 novembre. En outre, l'espace aérien belge est interdit à tout appareil qui n'est pas un avion de combat. Certains lui reprochent encore d’avoir été le chef, voire l’esprit, du gouvernement dissident de 1839, qui avait siégé à … Le président du Conseil s'installe dans l’hôtel du commandant de la XVIII e région militaire dont le bâtiments est situé rue Vital-Carles, non loin de la préfecture de la Gironde [4]. Drôle de guerre. Dans une réunion tenue le dimanche 15 janvier 1939> s°us la présidence du délégué de l'Iran, le Comité des Trois a examiné, ce rapp'ort en présence du Président et du Secrétaire de », « La guerre, sois tranquille, tu la feras et elle durera bien plus longtemps que tu ne le voudras, Il n'existe aucune trace, dans les ouvrages d'auteurs sérieux, qu'ils soient belges ou français, d'un voyage de Daladier à Bruxelles, contrairement à l'affirmation de Max Gallo, dans son livre, Président du Conseil des ministres français, Ministre de l’Instruction publique et des Beaux-Arts, Ministre de la Défense nationale et de la Guerre, Présidents du Conseil des ministres français, Section française de l'Internationale ouvrière, première Assemblée nationale constituante, attribution des pleins pouvoirs au gouvernement, Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale, Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, « Paul-François Paoli : « L'appel aux valeurs républicaines, ce bouche trou de la pensée » », Ministres français des Affaires étrangères, Ministres français de l'Éducation nationale, Postes, Télégraphe, Téléphone et Transmissions, Liste des sous-secrétaires d’État et des commissaires généraux, Travail, Hygiène, Assistance et Prévoyance sociale, Liste des hauts-commissaires et sous-secrétaires d’État, Liste des commissaires généraux, hauts-commissaires et sous-secrétaires d’État, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Édouard_Daladier&oldid=177470137, Chef d'État ou de gouvernement de la Seconde Guerre mondiale, Déporté au camp de concentration de Buchenwald, Président du Conseil de la Troisième République, Député de Vaucluse (Troisième République), Député de la douzième législature de la Troisième République, Député de la treizième législature de la Troisième République, Député de la quatorzième législature de la Troisième République, Député de la quinzième législature de la Troisième République, Député de la seizième législature de la Troisième République, Membre de l'Assemblée constituante de 1946, Député de la première législature de la Quatrième République, Député de la deuxième législature de la Quatrième République, Député de la troisième législature de la Quatrième République, Personnalité inhumée au cimetière du Père-Lachaise (division 72), Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Page pointant vers des bases relatives à la vie publique, Portail:Époque contemporaine/Articles liés, Portail:Seconde Guerre mondiale/Articles liés, Portail:Politique française/Articles liés, Portail:Provence-Alpes-Côte d'Azur/Articles liés, Portail:Biographie/Articles liés/Politique, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Ministre de l'Instruction publique et des Beaux-Arts du 19 au, Président du Conseil et ministre de la Défense nationale du. Il intervient rapidement sur le front de la monnaie, par une entente avec les trésoreries américaine et britannique, pour laisser glisser le franc jusqu'à une parité de 179 francs pour une livre (contre 147,28 au 1er janvier 1938) et ensuite stabiliser cette parité[4]. Le gouvernement réquisitionne des transports et envoie des troupes devant les entrées d'usines. Il part pour le front dès 1914 et en revient en 1918 avec le grade de lieutenant, la Légion d'honneur et quatre citations. Albert Lebrun est investi pour son second mandat lors d'une cérémonie se déroulant le 6 avril 1939 au palais de l’Élysée[2]. En mars 1939, l'armée allemande envahit la partie tchèque de la Tchécoslovaquie : la Bohême et la Moravie. Albert Lebrun fut président de 1932 à 1939, puis réélu pour un second mandat, jusqu'en 1946. (AFP/Leemage) Abonnez vous pour ajouter à vos favoris . Ce dernier prévoit l’internement des « indésirables étrangers » ; il est élargi par la loi du 18 novembre 1939 qui permet l’internement « de tout individu, Français ou étranger, considéré comme dangereux pour la défense nationale ou la sécurité publique », à l'époque surtout des juifs d'Europe centrale, ce que certains nomment un « Vichy avant Vichy ». Le 10 mai 1940, lors de l'attaque allemande contre la Belgique et les Pays-Bas, une crise gouvernementale éclate aboutissant à la démission de Paul Reynaud. Il est élu chaque année. Il participe aux gouvernements du Cartel des gauches (1924-1926) et des années qui suivent comme ministre des Colonies (1924), de la Guerre (1925), de l’Instruction publique (1926) et des Travaux publics (trois fois entre 1930 et 1932). Clemenceau, ministre de la Guerre et président du Conseil Archives du cabinet de Clemenceau et procédure contre Emile Cottin. À son arrivée, il est mis en état d'arrestation en attendant d’être rapatrié en France au début d'août. - En mai 1940, Paul Reynaud est président du Conseil, et nomme Pétain vice-président du Conseil. À la suite de la guerre d'hiver contre la Finlande, lancée par l’Union soviétique (novembre 1939 - mars 1940), et de la non-intervention de la France, Daladier est renversé le 20 mars 1940. Les papiers personnels d'Édouard Daladier sont conservés aux Archives nationales sous la cote 496AP[19]. À la tête du gouvernement, il signe les accords de Munich. Certains pacifistes manifestent néanmoins leurs réticences, tel le député socialiste Marcel Déat qui publie le 4 mai 1939 un article intitulé : « Faut-il mourir pour Dantzig ? Il gouverne de 1932 à 1940. Il s'agit de celle du numéro 2 du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), Malick Diaw. Le Conseil national et le Conseil des Etats élisent également un premier vice-président et un second vice-président. Bouisson et Henri Roy renoncent finalement à se présenter et rallient la candidature de Lebrun[1],[2]. Instigateur le 7 juin 1933 du « pacte quadripartite », signé avec le Royaume-Uni, l'Allemagne et l'Italie pour favoriser l'intégration de l'Allemagne au sein de la Société des Nations, il est signataire, en tant que président du Conseil, des accords de Munich en 1938. Il est conforté par la politique d'apaisement des Britanniques Chamberlain et Lord Halifax. À la fin du premier jour d'hostilités, les Néerlandais battent en retraite précipitamment et laissent l'armée belge à découvert au nord, et les défenses françaises et belges sont enfoncées dans les Ardennes après seulement trois jours de combat. L'entrée en fonction du président de la République obéit à un rite très solennisé. Président de guerre en 39/40, il se contenta d’un rôle effacé. selon les recommandations des projets correspondants. président du conseil en 1940 By on 13 novembre 2020 No Comments on 13 novembre 2020 No Comments Favoris; Partager; Commenter; Nous suivre; Laval. Vice-président du Conseil de la concurrence, Philippe Nasse, né le 25 juillet 1939 à Dieppe (Seine-Maritime), est mort, mardi 25 novembre, à Paris, à l'âge de 69 ans. À sa grande surprise, il est acclamé à sa sortie de l'avion au Bourget par une foule, qui le perçoit comme le sauveur de la paix. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Polytechnicien, énarque, il débute comme directeur adjoint au cabinet du président du Conseil, Edgar Faure, avant de se lancer dans sa première campagne électorale. Philippe Pétain n'a jamais été président de la République française. Pour des raisons de respect des fonds et de commodité de consultation -ce sont des documents très demandés et émanant d’une institution différente de celle dont proviennent les autres documents du versement- ils ont été recotés en 1520W. Sous la troisième république, c'est Albert Lebrun qui fut réélu Président de la République le 10 mai 1939. Il y reste détenu en compagnie de Léon Jouhaux et de sa compagne Augusta Bruchlen, de Paul Reynaud avec sa collaboratrice et future épouse Christiane Mabire, des généraux Gamelin et Weygand, du colonel de la Rocque, de Michel Clemenceau et de Jean Borotra.